Par monts et par vaux vont mes mots épars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Par monts et par vaux vont mes mots épars

Message par Koko le Mar 5 Jan - 20:33

"Y a du soleil dans la rue
J'aime le soleil mais j'aime pas la rue
Alors je reste chez moi
En attendant que le monde vienne
"
Boris Vian, je voudrais pas crever



Le Koko est une créature solitaire, étrange et énigmatique, parfois féerique, parfois maléfique.
Où est-il né ? Quand est-il né ? Nul ne le sait, mais il se dit qu'il était déjà là au millénaire dernier.
Il est bien difficile à qualifier, tant ses sentiments sont en lui dissimulés. Face à la société, il aura le plus souvent l'air enjoué, mais celui qui saura dire précisément si cela est toujours vrai n'est pas encore né.
"Pourquoi tant de mystère ?", lui demanderez-vous, curieux. "Parce je n'ai pas les mots", vous répondra-t-il, soucieux.
"Mais comment fais-tu pour t'exprimer ? Car tu y es bien obligé !"
Et dans un sourire, vous entendrez : "Pour cela, j'ai de la musique à jouer."
Car oui, depuis maintenant de nombreuses années, la musique est pour lui la clef qui lui permet de partager ses envies, ses sentiments, ses idées.
Plus qu'une passion, c'est son moyen de montrer ses émotions. Privé de cela, il ne serait qu'une ombre ici-bas.
Qu'ajouter de plus sur lui, sur cet être qui ne se dévoile que petit à petit ?
"Donne-nous un mot, que l'on te sonde !"
"Je suis unique, comme tout le monde."
Rêveur impénitent, têtu impertinent, paresseux souvent mais perfectionniste tout le temps.

Ainsi est le Koko, créature en manque de mots, dont la musique est le secret pour accéder à une partie de son jardin caché.


"Sans musique, la vie serait une erreur."
Nietzsche
avatar
Koko
P'tit délire
P'tit délire

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum